Actualités

mardi 07 mars 2017


LA MOTHE-ACHARD - La maison de retraite Béthanie s'ouvre aux personnes âgées restées à domicile

La maison de retraite Béthanie s'ouvre aux personnes âgées, restées à domicile. 

Elle leur propose quatre rencontres, animées par des spécialistes. 

Le maintien à domicile est une réalité : « Moins de 10 % des plus de 85 ans sont hébergés dans des établissements collectifs », témoigne Estelle Guédon, directrice de l'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de La Mothe-Achard. Mais ce constat requiert des soutiens, sur lesquels l'Ehpad, avec le Centre communal d'action sociale (CCAS) et la Maison familiale, veut travailler au travers de rencontres ouvertes aux plus de 70 ans. 

Car le maintien à domicile, fortement recherché par les personnes âgées elles-mêmes, n'est pas sans révéler quelques écueils, liés notamment à l'isolement. « Il nous faut recréer le lien social, appuie le maire, Daniel Gracineau. Il nous faut combattre l'isolement, et je pense particulièrement aux personnes qui se retrouvent totalement seules, veuve ou veuf. » 

Les rencontres proposées constituent un premier pas dans cette voie. L'initiative est aussi un signal, une étape pour l'Ehpad, car « nous souhaitons vraiment ouvrir l'établissement aux populations restées à domicile », confie Estelle Guédon. 

Leur accueil se déclinera autour de quatre thèmes qui se veulent très pragmatiques. « On a voulu choisir les sujets les plus parlants pour eux. » Ces propositions seront toutes animées par des spécialistes, diététiciennes, esthéticiennes, kinés ou informaticiens. L'ensemble est coordonné par Aline Drache, diplômée conseillère en économie sociale et familiale. 

Savoir adapter ses repas 

Pour prendre soin de soi, savoir s'hydrater, faire face aux sautes de climats. « Avoir une alimentation équilibrée, adaptée aux besoins de la personne âgée, peut permettre d'éviter un certain nombre de carences ou de pathologies. » 

Savoir se déplacer en toute sécurité 

Comment éviter les risques domestiques ou de la circulation, qui pourraient avoir des conséquences graves sur l'autonomie de la personne. « On utilisera des simulateurs. » 

Savoir garder une belle image de soi 

Vieillir et se sentir beau, accepter les changements physiques. « C'est l'estime de soi qui est en jeu. » 

Savoir communiquer virtuellement, mais comment ? 

Démarches administratives, communication avec ses proches. « Internet est désormais indispensable. » 

Entre le 13 février et le 12 mai, quatre séances auront lieu de 10 h 30 à 16 h 30, à l'annexe de l'Ehpad Béthanie, 20, rue Marthe-Regnauld, par groupes composés de dix à douze personnes. 

Toutes les personnes de plus de 70 ans habitant dans le secteur de la communauté de communes du Pays des Achards (CCPA) y sont conviées. Tout est gratuit, repas compris.  

 Contact : tél. 07 84 37 39 25.